Publication : La démarche BIMBY. Mode d’emploi pour féconder l’intérêt général par l’intérêt individuel

Publication : La démarche BIMBY. Mode d'emploi pour féconder l'intérêt général par l'intérêt individuel.Benoît Le Foll, David Miet et Anaelle Sorignet, « La démarche BIMBY : mode d’emploi pour féconder l’intérêt général par l’intérêt individuel » in Roberto d’Arienzo, Chris Younès et alii (coord.), Ressources urbaines latentes. Métis Presses (printemps 2016)

Benoît Le Foll, David Miet (directeur au laboratoire In Vivo) et Anaelle Sorignet (chargée de recherche) ont eu le plaisir de prendre part à la rédaction de cet ouvrage, coordonné par le laboratoire GERPHAU, et qui consacre un chapitre à la démarche BIMBY. Dans cette contribution, les auteurs ont pris le parti de s’adresser directement au lecteur, qu’il soit chercheur, étudiant ou professionnel de l’urbanisme au sens large (urbaniste, architecte mais aussi géomètre, constructeur, notaire, agent immobilier…) Ce texte prend la forme d’un « mode d’emploi », à destination de celui ou celle qui souhaiterait s’inventer un nouveau métier au travers du concept de BIMBY.

« Certains cherchent à nous faire peur de l’initiative du citoyen qui densifie de lui-même sa parcelle. Pourquoi ? Le scepticisme et la crispation exprimés par une minorité (audible) de professionnels à l’égard de la démarche BIMBY, auxquels tu seras probablement confronté, témoignent en creux de nos difficultés réelles à imaginer les rapports entre intérêt général et intérêts individuels autrement que sur le mode de l’opposition inéluctable ou de la concession douloureuse. Pourtant, la mise en synergie des projets individuels avec le projet politique en matière d’urbanisme, qu’expérimente la démarche BIMBY depuis ses débuts, ouvre des perspectives nouvelles, riches et fécondes en matière d’urbanisme, qui n’impliquent ni catastrophe collective ni sacrifice individuel. »